Sélectionnez votre pays
Choisissez le pays de destination de vos commandes et achetez dans votre devise locale.
No country selected.
Votre panier n'est pas vide
Si vous choisissez de continuer, le panier sera vidé. Votre adresse de livraison sera également mise à jour. Voulez-vous continuer?
Votre Panier
Votre panier est vide.
NOW LIVE: SOLDES JUSQU'À 30%
US
US

INNOVATION 4.0

La technologie au service de la tradition

« Nous devons faire dialoguer le passé et le présent afin de construire l’avenir. Nous avons donc associé les nouvelles technologies à notre savoir-faire historique, passé de la forme orale à la forme numérique, devenu ainsi utilisable et immédiatement accessible ».

C’est ainsi que les frères Giannini décrivent leur initiative visant à créer une culture de la chaussure nouvelle et sans précédent.

 Il s’agit du projet Doucal’s 4.0 promu par l’entreprise de chaussures artisanales de luxe avec deux départements de l’Université polytechnique des Marches. L’objectif premier est de numériser les compétences manuelles de l’artisan de la chaussure afin de faciliter la formation du personnel, de réduire les erreurs, d’optimiser la production et de transmettre des compétences professionnelles et commerciales. La tradition et l’artisanat hautement spécialisé rencontrent de grandes difficultés pour trouver du personnel qualifié car les temps d’apprentissage et de formation peuvent s’avérer lents. La technologie appliquée à la formation peut accélérer les processus et combler le fossé entre la formation et la motivation.

La première livraison du projet a pour protagonistes des lunettes intelligentes virtuelles portées par les artisans effectuant des opérations de découpe, d’assemblage et de montage et équipées d’une micro-caméra permettant de filmer les actions en temps réel. Les enregistrements vidéos arrivent à un ordinateur qui examine chaque image, analyse la répétitivité des opérations et donc, la standardisation du processus de production. Les enregistrements sont effectués sur des postes de travail anonymes et répartis en fonction du modèle de chaussure et du travail spécifique.
De cette façon, le patrimoine immatériel de l’entreprise, c’est-à-dire son savoir-faire, devient tangible, et les connaissances implicites deviennent explicites et utilisables même à distance et sur différentes plateformes.

Jusqu’à 96 opérations manuelles sont nécessaires pour la fabrication de certaines chaussures Doucal’s. C’est la somme des compétences de chaque travailleur qui fait la valeur unique de l’ouvrage, dont l’essence incarne la personnalité du fabricant. Il faut donc fortement croire en le secret qui fait durer les belles choses : savoir transmettre.